A propos
du
petit troupeau


Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Luc 12:32


Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. Matthieu 7:14

Dire que le syndrome du petit troupeau est une erreur qui a été enseignée dans les églises pour endormir les chrétiens s'avère être en contradiction avec les autres textes des évangiles où Jésus nous nous fait connaître que beaucoup entreront par la porte large.
Et si le terme "petit troupeau" s'adresse aux disciples présents "les apôtres", pourquoi alors appliquer l'évangélisation à ceux qui croiraient par la suite, puisque Jésus s'adressait aux disciples "apôtres" présents ?


Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.
 Matthieu 22:14


Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Matthieu 7:13-14


Nous vous conjurons, mes Frères, par l'avènement de Notre- Seigneur Jésus-christ, et par notre réunion avec lui, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et que tous ne soyez pas épouvantés, soit par quelque prophétie, soit quelque parole ou quelque lettre qu'on prêterait tenir de nous, comme si le jour du Seigneur était proche. Que personne ne vous séduise en aucune manière ; car il faut que l'apostasie arrive auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme de péché, le fils de la perdition. II Thess., II, 1-3

Evangéliser, oui mais pas n'importe comment et à n'importe quel prix. Si le Saint- Esprit nous avertit que l'apostasie sera installée dans l'église, nous devrions être attentifs à ceux qui enseignent des doctrines bibliques prenant certains passages de l'écriture pour appuyer leur façon de concevoir les choses afin de les mettre en pratique.

Et pourquoi le Seigneur s'adresserait-il seulement aux personnes présentes au détriment de ceux qui doivent hériter du  salut ?

comment interpréter le passage ou Jésus prie et dit:


...Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,...jean.17 v.20

Non la parole de Dieu ne peut-être sujet à une interprétation particulière. Les Béréens examinaient chaque jour pour voir si ce que l'on leur disait était exact.

De même prendre des passages de l'écriture pour faire pression sur les brebis, afin de les contraindre à évangéliser celà revient à une certaine forme de dictature.

En exemple on pourrait très bien prendre le passage où David était resté à Jérusalem dans son palais, alors que sa place aurait dû être avec ses troupes sur le champ de bataille.

Et voila la conclusion que l'on en tire:

Le fait de ne pas évangéliser peut nous attirer des conséquenses graves..

Si celà n'est pas interpréter les écritures alors qu'est-ce ?

vers le haut
derive
Retour Sommaire
Max