Mauvais arguments
sur
la doctrine du voile

"Jugez en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?"
1 Corinthiens 11 vers 13
Texte de référence: 1 Corinthiens 11 vers 3 à 16.

Une doctrine libérale (fausse doctrine) enseigne aux soeurs de prier Dieu selon leur bon vouloir, présentant des arguments fallacieux non conformes à la parole du Seigneur. Analysons ces points de justification.


1) Cet enseignement est culturel. Il concerne les femmes de Corinthe, qui devaient porter dans la rue un long voile, afin de ne pas être confondues avec les prostituées.

Faux. La parole de Dieu est vivante et permanente ( 1 Pierre 1/23) et elle demeure, éternellement.(1 Pierre 1/25).D'autre part , la 1ère Epître aux Corinthiens ne s'adresse pas qu'à l'Eglise de Corinthe, mais aussi à : " tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus- Christ, leur Seigneur et le nôtre..." (1 Corinthiens 1/2)."A cause des anges" parce que les anges portent les regards sur l'Eglise afin de contempler la sagesse infiniment variée de Dieu.( 1 Pierre 1/12-Ephésiens 3/10).C'est à travers tous les siècles et sur la terre entière que ces esprits peuvent être choqués en constatant que la parole de Dieu n'est pas obéie.


2) Ce commandement ne figure que dans une seule épître, une seule fois dans la parole de Dieu, ce qui limite sa portée.

Faux. Le Seigneur a dit, entre autres, une seule fois: " Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné." ( Marc 16/16). Cette affirmation a une valeur absolue!. De plus, il faut savoir que la lettre aux Corinthiens, comme les autres épîtres, circulait d'église en église. (Colossiens 4/16).

3) Le voile est représenté dans nos assemblées sous différentes formes:voile, foulard, chapeau, bonnet, mantille etc...d'où affaiblissement du commandement.

Vrai et Faux. Il s'agit que la tête de la femme soit couverte (en opposition à l'homme qui ne doit pas prier ou prophétiser la tête couverte ), et peu importe le moyen de le faire, suivant les convenances personnelles.


En conclusion, le texte biblique en réfère à la création de l'homme et à la réalité des anges.(1 Corinthiens 8 à 12 ).Les créatures spirituelles sont les témoins de l'oeuvre de Christ manifestée à la croix; ne se réjouissent-ils pas pour un pécheur qui se repent ? ( Luc 15/10 ).Ils considérent que le Seigneur Jésus a rétabli l'obéissance dans la nature humaine par son sacrifice, et la capacité de l'homme à se soumettre à Dieu. N'y a t-il donc pas dans ce point de désobéissance, atteinte au plan de Dieu pour le salut de l'être humain ? N'est-il pas simple et agréable d'obéir de coeur, par amour et reconnaissance à l'égard du Dieu vivant qui nous ouvre la porte de l'éternité ? Réfléchissons à ces choses si nous voulons voir encore la grâce et la gloire de Dieu, dans nos églises.

vers le haut
derive
Retour Sommaire